podcast des dons

Maryologie

Le message de la Vierge Marie à Marie Claire est toujours d’actualité

8 mars 2021

En date du 02 mars 2021, lors de la célébration du 39e anniversaire de la première apparition de la Vierge Marie à la voyante Marie Claire Mukangango, le père François Harelimana, recteur du sanctuaire Notre Dame des Douleurs de Kibeho a rappelé que le monde actuel a toujours besoin du message donné aux voyantes de Kibeho.

Au cours de la célébration eucharistique diffusée dans tout le réseau intercontinental de la Radio Maria, le Père François à la lumière des textes liturgiques a exhorté les chrétiens à se rendre toujours plus attentifs aux messages que la Vierge Marie a délivré à l’humanité à travers les voyantes. La Vierge Marie qui s’est manifesté à Marie Claire et ses camarades au collège de Kibeho il y a de cela 39 ans, continue en effet  à demander aux hommes de se repentir, de se convertir et de prier avec assiduité et sans hypocrisie. « Elle nous prévient de la mauvaise situation du monde due à notre rébellion contre Dieu car les péchés du monde sont devenus nombreux. » a affirmé le célébrant.

Pour le salut de tous les hommes, la Vierge Marie, Mère du Verbe s’est manifesté à sa servante Marie Claire afin que tous puisse porter leur croix tous les jours à la suite du Christ. Pour cela,  le Recteur du Sanctuaire au cours de son homélie a précisé que la Vierge Marie « a laissé le chemin pour méditer sur la passion de son Fils Jésus-Christ et de son cœur transpercé : c’est le chapelet des sept Douleurs de la Vierge Marie. Ce chapelet est un rappel de notre cœur assoiffé au changement et à la conversion. »

En se manifestant le 02 mars 1982, à la native de Mushubi, Ex Préfecture Gikongoro, qui, autrefois doutait des apparitions à ses camarades Alphonsine Mumureke et Nathalie Mukamazimpaka, Notre Dame des Douleurs a fait de celle-ci la messagère principale de la dévotion du chapelet des Sept Douleurs en invitant les hommes de tous les temps et de toutes les sociétés au repentir : « Repentez-vous, repentez-vous, repentez-vous. »

La pertinence cette invitation à la conversion va se traduire par la mort dramatique de Marie Claire et son époux  Elie Ntabadahiga au cours du génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 dans des situations non encore élucidées jusqu’à ce jour.

Père Bernard Dourwe

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE