podcast des dons

Evengelization

La réconciliation est la Clé de Voûte à la restauration de la paix dans le monde entier – Père Peter Meyer

3 mars 2020

Lors d’une retraite des pèlerins allemands venus de la Radio Horeb d’Allemagne, en compagnie des rwandais amis de Radio Maria Rwanda ; le Père Peter Meyer du diocèse de Münster en Allemagne a déploré une renaissance malheureuse du nazisme et fait par ailleurs appel à l’unité œcuménique.

Les pèlerins allemands en retraite dans la chapelle du Centrale pastorale Saint Paul/Kigali

Le Pèlerinage de ces  41 allemands avait comme  thème, “ la réconciliation”. Dans un état vraiment de méditation, le Père Meyer qui  a assuré la direction de la retraite  de 3 jours au Centre Saint Paul à Kigali,  leur a expliqué que cette retraite est une occasion pour  eux  de prier pour la réconciliation entre les peuples du monde entier. Tout en se souvenant particulièrement des moments sombres qui ont marqué l’histoire de leurs pays respectifs.

Le père  Meyer a rappelé que les temps sombres qui ont marqué l’histoire de l’humanité étaient à chaque fois causés par l’orgueil de l’homme qui, toujours veut faire les choses de sa propre manière et en fait se laisse diriger par les courants idéologiques au lieu de l’Esprit.

Une quarantaine des allemands sont en Pèlerinage au Rwanda

Revenant sur l’histoire tragique de son propre pays et surtout la période de la première guerre mondiale, la guerre pendant la quelle environ 6 000000  juifs ont été massacrés en génocide. Il affirme que les nazis étaient sans doute animés par une idéologie de la haine et l’extermination qui finalement a conduit à l’holocauste.

  « Ils étaient animé par le démon. Ils ne pouvaient pas écouter la voix du Saint-Esprit qui nous appelle tous à nous dépasser, nous démarquer de tout pour pouvoir gagner le combat de l’âme » déplore le père Meyer.

Margerit D. l’une des participants, tout en admettant que c’était son premier voyage sur le continent africain, souligne qu’il y a une certaine similarité dans l’histoire  d’Allemagne et du Rwanda et qu’elle a beaucoup appris sur cette retraite qui lui a rappelé son devoir de pardonner et de ce réconcilier avec son prochain .

Père Meyer n’a pas manqué de réaffirmer que la réconciliation devait se faire avec les autres, mais encore avec Dieu. Après la tragédie de la deuxième guerre mondiale les allemands ont jugé bon de se réconcilier entre eux et Dieu et ainsi la nation a retrouvé la prospérité, s’en est félicité le spécialiste allemand des retraites tout en déplorant une renaissance visible du nazisme.

Il revient sur l’Union des Croyants en donnant son expérience comme  exemple.  Dans son vol pour le Rwanda,  il s’est retrouvé assis à coté  d’un chrétien protestant qui venait en Afrique pour des activités de charité et ensuite un musulman qui lui a éprouvé d’un sentiment vraiment d’amour.

 Tous les deux connaissaient que je suis pêtre catholique mais la manière dont nous avons échangé m’a convaincu que la réconciliation qui nous est encore chère est vraiment possible sur base de l’amour fraternel. Il suffit seulement de nous initier à sortir de nous-même, et nous confier à notre Dieu”, a expliqué le prêtre de Münster à l’assemblée.

Cette retraite qui se déroulait a Saint  Paul du  18  au 20  février 2020. Le pèlerinage de  41 allemands s’est clôturé  à Kibeho le 23 Février où  ils ont rencontre Nathalie, l’une des trois Voyantes  à qui la Mère du Verbe est apparue.

Irénée RUTISHEREKA          

rutivoltaire@yahoo.com

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE