podcast des dons

Evengelization

KIBEHO : LES CHRETIENS SONT APPELES A MEDITER LE MESSAGE DE LA VIERGE MARIE

1 décembre 2020

Dans la commémoration du 39ème anniversaire des apparitions les chrétiens sont appelés à méditer le message que la Sainte Vierge Marie a transmis à travers les trois filles voyantes.

Les mesures préventives de la covid19 ont limité l’accès à la Terre sainte de Kibeho. En date du 28/11/2020, le sanctuaire Notre Dame des sept douleurs avait le droit d’accueillir 400 personnes seulement. Les autres ont suivi la Messe de commémoration du 39ème anniversaire des apparitions de la vierge marie à trois jeunes filles de Kibeho à travers Radio Maria qui transmettait en quatre langues : le Kinyarwanda, le Français, l’Anglais et l’Allemand.

D’habitude, chaque 28 Novembre des milliers de chrétiens venant de différents pays se rassemblent  à Kibeho. Non seulement les pèlerins des pays étrangers  qui n’ont pas pu participé, mais aussi tout les chrétiens rwandais n’ont pas venu assister à la Veuille et à la Messe. on a demandé de se faire enregistré en avance et les places étaient limitées.

Le Sanctuaire Notre Dame des sept douleurs accueille 400 personnes seulement

Mgr Célestin Hakizimana, Evêque du Diocèse de Gikongoro, qui a présidé la Messe de 11 heure du matin a demandé aux chrétiens de méditer au message que Marie “ Mère du Verbe” a transmis à travers les trois filles voyantes. “ La vierge Marie a manifesté son angoisse causée par l’incrédulité et l’impénitence des hommes dans la société et dans leurs foyers. Elle nous a demandé de prier sans cesse, de nous repentir, de nous sacrifier, où sommes nous pour sécher ses larmes ?” A-t-il demandé.

La première apparition à Alphonsine Mumureke a eu lieu le 28/11/1981. En 1982 la Vierge Marie s’est montrée aux deux autres voyantes, Natalie Mukamazimpaka et Marie Claire Mukangango. La dernière apparition date du 28/11/1989 à Alphonsine Mumureke qui, aujourd’hui Religieuse dans la Communauté de Bethléem à Gubbio en Italie.

Mgr Simaragde Mbonyintege, Evêque du Diocèse de Kabgayi, qui était également membre de la Commission Théologique qui a fait une investigation afin d’approuver la véracité des Apparitions de Kibeho depuis 1983, a affirmé que le message adressé aux trois voyantes est immédiatement un message à l’Église Catholique. Pour cela, l’Evêque de Gikongoro doit le défendre.

Les éléments constitutifs du message sont :

  1. Un urgent appel au repentir et à la conversion : « Repentez-vous, repentez-vous, repentez-vous ! »
  2. Un diagnostic de l’état moral du monde : « Le monde se porte très mal. » « Le monde est en rébellion contre Dieu, trop de péchés s’y commettent. »
  3. La profonde tristesse de la Vierge : les voyantes l’ont vue pleurer le 15 août 1982, affligée à cause de l’incrédulité et de l’impénitence des hommes.
  4. « La foi et l’incroyance viendront sans qu’on s’en aperçoive. » Une des paroles dites plus d’une fois à Alphonsine, avec demande de la répéter à tous.
  5. La souffrance salvifique : ce thème est un des plus importants dans l’histoire des apparitions de Kibeho. La Vierge a dit à Nathalie le 15 mai 1982 : « Personne n’arrive au Ciel sans souffrir » (mortification et renoncement pour la conversion du monde).
  6. Priez sans cesse et sans hypocrisie : la Vierge nous demande de mettre plus de zèle à prier sans hypocrisie.
  7. Dévotion envers Marie, par la récitation régulière et sincère du chapelet.
  8. Le chapelet des Douleurs de la Vierge Marie à la voyante Marie Claire : Notre-Dame de Kibeho désire qu’il soit remis en honneur et répandu dans l’Église.
  9. La Vierge désire qu’on lui construise une chapelle en souvenir de son apparition à Kibeho.
  10. Priez sans relâche pour l’Église, car de grandes tribulations l’attendent dans les temps qui viennent.

Marie Josee Uwiringira

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE